Confraternité Capharnaüm

Forum conçu pour expliquer ce qu'est la Confraternité Capharnaüm, dans sa mission principale, mais aussi dans les détails et également de relater l'historique des faits qui ont contribué à sa naissance
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cette nouvelle perception de la Miséricorde infinie de Dieu, est-elle Hérétique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Statut / Situation : Laïc - Invalidité
Localisation : France - diocèse de Rouen

MessageSujet: Cette nouvelle perception de la Miséricorde infinie de Dieu, est-elle Hérétique ?   Lun 21 Jan 2019 - 18:43

Cette question, je me la suis posée bien des fois !


L'Eglise catholique à posée des dogmes de foi et de sagesse, non d'elle même par une pensée d'homme, même saint, mais par le don d'infaillibilité des papes dans leurs différentes bulles, encycliques et exhortations apostoliques.


De plus, dans des révélations reconnues par la Sainte Eglise, mais aussi dans des révélations privées, le Ciel nous dit que pour entrer dans le Royaume de l'Amour, il nous faut être entièrement purs. Ainsi, les "peines" du Purgatoire sont pour que se réalise cette purification, et qu'elles peuvent être longues, très longues même, telle la révélation que Lucie à reçue de Marie à Fatima, concernant une jeune fille décédée et qu'elle connaissait. 
« Lucie demanda à la Vierge Marie des nouvelles au sujet de deux jeunes filles mortes depuis peu : 
Maria, 16 ans, et Amelia, 19 ans, qui allaient chez elle apprendre à tisser :
— Est-ce que Maria est déjà au Ciel ?
— Oui, elle y est.
— Et Amélia ?
— Elle sera au Purgatoire jusqu’à la fin du monde. »




Alors, cette dévotion que le Seigneur m'a mis au coeur, ne va t-elle pas à l'encontre de cela ?




J'ai essayé de la repousser bien des fois, en pensant à cela justement. Mais à chaque fois, cela revenait.
Alors je me suis autorisé à me dire que si cela persistait tellement à revenir, il ne me fallait plus le rejeter, mais l'accueillir pleinement comme la volonté de Dieu.


Et pour me la confirmer, le Seigneur m'a donné de lire cette méditation du Saint Père François du 28 janvier 2016, qui a réellement ôté tous mes doutes affreux et m'a mis au coeur de construire ce forum, pour qu'un jour il puisse servir son merveilleux plan d'Amour sans limite :


Citation :
Des outres neuves
Le chrétien qui se dissimule derrière l’idée que « l’on a toujours fait ainsi... » commet un péché, en devenant idolâtre et rebelle et en vivant une « vie rapiécé, à moitié », car il ferme son cœur aux « nouveautés de l’Esprit Saint ». C’est une invitation à se libérer des « habitudes », pour laisser place aux « surprises de Dieu », que le Pape François a lancée. Dans la première lecture, extraite du premier livre de Samuel (15, 16-23), « nous avons écouté que le roi Saul est rejeté par Dieu car il n’obéit pas : le Seigneur lui a dit qu’il aurait remporté la bataille, la guerre, mais que tout aurait dû être voué à l’extermination ». Et Saul « n’a pas obéi ». Samuel dit à Saul : « Yahvé se plaît-il aux holocaustes et aux sacrifices comme dans l’obéissance à la parole de Yahvé ? ». Par conséquent, « l’obéissance va plus loin » et dépasse aussi les paroles de justification de Saul : « J’ai écouté le peuple et le peuple m’a dit : l’on a toujours fait de la sorte ! Les choses qui ont le plus de valeur iront au service du Seigneur, aussi bien au temple que pour les sacrifices. L’on a toujours fait ainsi ! ». Saul a « eu peur » et pour cette raison, « il a laissé la vie se poursuivre contre la volonté du Seigneur ». La même attitude, a dit le Pape en se référant au passage liturgique de Marc (2, 18-22), nous est « enseignée par Jésus dans l’Evangile, quand les docteurs de la loi lui reprochent le fait que les disciples ne jeûnent pas : “Mais cela s’est toujours passé ainsi, pourquoi les tiens ne jeûnent-ils pas ?” Et Jésus répond par ce principe de vie : “Personne ne coud une pièce de drap non foulé à un vieux vêtement ; autrement, la pièce neuve tire sur le vieux vêtement et la déchirure s’aggrave. Personne non plus ne met du vin nouveau dans des outres vieilles ; autrement, le vin fera éclater les outres, et le vin est perdu tout comme les outres. Mais du vin nouveau dans des outres neuves !” ». En substance, « la loi est au service de l’homme, qui est au service de Dieu et c’est pourquoi l’homme doit avoir le cœur ouvert ». Le comportement de celui qui dit : « L’on a toujours fait ainsi... » naît d’un « cœur fermé ». Au contraire, « Jésus nous a dit : “Je vous enverrai l’Esprit Saint et il vous conduira jusqu’à la pleine vérité” ». Ainsi, « si tu as le cœur fermé à la nouveauté de l’Esprit, tu n’arriveras jamais à la pleine vérité ». Et « ta vie chrétienne sera une vie à moitié, une vie rapiécée, raccommodée par de nouvelles choses, mais sur une structure qui n’est pas ouverte à la voix du Seigneur : un cœur fermé, car tu n’es pas capable de changer les outres ». Mais « pourquoi cela arrive-t-il ? Pourquoi est-ce si grave, pourquoi le Seigneur rejette Saul et choisit ensuite un autre roi ? ». La réponse est donnée par Samuel lorsqu’il « explique ce qu’est un cœur fermé. Celui qui a un tel cœur, affirme Samuel, « est un pécheur ». Par conséquent, « les chrétiens obstinés dans le “on a toujours fait ainsi, tel est le chemin, telle est la voie”, pèchent : ils pèchent par divinisation ». Et cela « est aussi un péché d’idolâtrie : l’obstination. Le chrétien qui s’obstine pèche. Il pèche par idolâtrie ». Face à cette vérité, la question à se poser est la suivante : « Quelle est la route à suivre ? ». François a suggéré d’« ouvrir son cœur à l’Esprit Saint, de discerner quelle est la volonté de Dieu ». « Il était habituel, à l’époque de Jésus, que les bons israéliens jeûnent ». Cependant, « il existe une autre réalité : il existe l’Esprit Saint qui nous conduit à la pleine vérité ». « Les habitudes doivent aussi se renouveler face à la nouveauté de l’Esprit, aux surprises de Dieu ».







_________________
Ô sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face, toi qui as dit que tu voulais passer ton Ciel à faire du bien sur la terre, je désire de tout mon coeur m'unir à toi afin de t'être complémentaire dans l'Amour parfait, et ainsi j'offre à mon tour de passer le restant de ma terre à faire du bien au Ciel.

Revenir en haut Aller en bas
http://confrat-capharnaum.forumactif.org En ligne
 
Cette nouvelle perception de la Miséricorde infinie de Dieu, est-elle Hérétique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confraternité Capharnaüm :: Qu'est ce que la Confraternité Capharnaüm ? :: 3 - Ceci va t-il à l'opposé des dogmes établis par l'Eglise ?-