Confraternité Capharnaüm

Forum conçu pour expliquer ce qu'est la Confraternité Capharnaüm, dans sa mission principale, mais aussi dans les détails et également de relater l'historique des faits qui ont contribué à sa naissance
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Comprendre alors le sens de la souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Statut / Situation : Laïc - Invalidité
Localisation : France - diocèse de Rouen

Comprendre alors le sens de la souffrance Empty
MessageSujet: Comprendre alors le sens de la souffrance   Comprendre alors le sens de la souffrance EmptyMer 16 Jan 2019 - 17:05

La souffrance est un vaste sujet de partages, de définitions, de débats, de commentaires, de saints écrits, de suppliques, de révoltes, de prières d'intercessions, et bien d'autres choses encore ... au sein du monde.
Même chose au sein de l'Eglise.


Je ne vais pas entrer dans quelque chose qui nous dépasse tous, mais juste exposer le plus brièvement possible, ce que le Ciel m'a donné par grâce, de saisir à son sujet par rapport à cette oeuvre d'Amour et de Miséricorde non limité, et qu'il m'a enseigné comme étant la dévotion à la confraternité Capharnaüm. Alors voilà :


Pour celles et ceux qui pourront se sentir vivement interpellés et à ressentir au plus profond de leur être, l'invitation de notre Seigneur qui nous dit : 
"Je suis à ta porte et Je frappe. Est ce que tu accepterais que par toi, par ton oui, Je puisse accomplir cette oeuvre inouïe de l'Amour et de la Miséricorde sans précédent depuis 2000 ans, parce que J'ai tant besoin d'aimer et d'être aimer comme jamais en ces temps. Je pourrai certes me dispenser de toi car Je puis tout, mais c'est avec toi, par toi qu'il me plait de l'accomplir, car Je t'aime tant. Alors, acceptes tu de devenir Ma nouvelle petite maison de Capharnaüm, celle ou Je désire demeurer la nuit et le jour, et toute disposée à laisser ta toiture être découverte par Ma sainte Mère, et la tienne, de par le glaive qui lui a transpercé Son Cœur tout au long de Sa vie sur terre, et combien plus au jour de Ma Passion ? Et ceci pour que les âmes du Purgatoire - tel le paralytique de Capharnaüm qui de lui même ne pouvait pas gravir les quelques marches menant à la porte, fut descendu par mes apôtres à travers le toit découvert - puissent alors à leur tour, êtres descendues à travers cette ouverture en toi, jusque dans Mon Cœur toujours ouvert, afin que je puisse Moi même achever leur purification et qu'elles ne soient plus séparées de Moi. Car à présent, La justice divine à été supplantée par la faim d'Amour et de Miséricorde, en ces derniers temps ou l'humanité se trouve en pénurie d'amour et en surabondance de haine."


Si alors nous acceptons de tout notre coeur cette invitation, nos souffrances, quelles qu'elles soient, ne sont alors rien d'autre que les répercutions en tout notre être, corps, âmes et esprit, de l'ouverture de notre toiture.
De saisir cela, que c'est réconfortant et apaisant ! Et "Que c'est magnifique !" nous murmure notre ange gardien.

Quel remède merveilleux pour supporter la douleur, et même, sans la rechercher évidemment, parvenir néanmoins à l'aimer quand elle survient.



Et combien même nos souffrances seraient à la limité du supportable, savoir ce qu'elles sont, même dans des moment de grande sécheresse et d'impossibilité à s'unir à Dieu, nous mettra à l'esprit, à défaut du coeur, que nous sommes véritablement reliés à l'oeuvre de la Miséricorde qui est en train de s'accomplir. 
Cela nous empêchera réellement de tomber dans des moment de révoltes contre Dieu, voir même de blasphème (je pense par exemple aux deuils d'enfants) et sera une défaite de plus pour l'enfer, car même inconsciemment nous sommes véritablement par notre oui, les armes de Marie et aussi l'un de ses petits soldats de Son armée de l'Amour qui va vaincre Satan, comme révélée à Marcel Van. 


Alors que les acceptations à cette dévotion, que les "OUI" délibérément prononcés avec le coeur, se propagent dans ce monde, et nous constituerons alors Ton talon, Ô Douce Vierge Marie. Que vienne Ton triomphe.

_________________
Ô sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face, toi qui as dit que tu voulais passer ton Ciel à faire du bien sur la terre, je désire de tout mon coeur m'unir à toi afin de t'être complémentaire dans l'Amour parfait, et ainsi j'offre à mon tour de passer le restant de ma terre à faire du bien au Ciel.
Comprendre alors le sens de la souffrance 1-96
Revenir en haut Aller en bas
http://confrat-capharnaum.forumactif.org
 
Comprendre alors le sens de la souffrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confraternité Capharnaüm :: Qu'est ce que la Confraternité Capharnaüm ? :: 2 - C'est une dévotion qui propose d'y adhérer par uniquement notre "oui"-